Les Quinconces-L’espal 2018–19

À l’occasion de son nouveau statut de Scène nationale, le théâtre des Quinconces-L’espal a souhaité une refonte de son identité visuelle. L’atelier Valmy a conçu un système graphique qui reflète la diversité de l’institution: lieu de spectacle, mais aussi d’expositions, d’ateliers, de festivals. Le nouveau design, pensé comme un système de tiroirs, est un cadre structuré qui peut accueillir la multiplicité de ces contenus: des mots, des images, des animations… Un système souple qui rend l’institution identifiable et met en avant les visuels aussi bien que les paroles.

Client | Les Quinconces-L’espal,
Scène nationale du Mans, France,
direction Harry Rosenow,
depuis 2019 Virginie Boccard
Design | Christina Poth, Aurélia Vuillermoz
Illustrations | Patrick Pleutin
Années de réalisation | 2018–19

La signature des Quinconces-L’espal est conçue pour s’ouvrir et recevoir du contenu. Composée en Faune bold et italique (dessin de caractère Alice Savoie), elle donne un cadre chaleureux aux mots et phrases qu’elle accueille.

Le nouveau système graphique se déploie en de multiples formats et accueille la diversité des propositions de l’institution: lieu de spectacle, lieu d’expositions d’art, d’ateliers, de festivals, de projets au sein de la cité.

Décliné sur papier et écran, la nouvelle identité visuelle offre un cadre structuré qui peut accueillir la diversité de la programmation, comme par exemple Festen!

Le travail sur le rédactionnel mené par l’atelier se développe jusque dans les détails. Le crayon remis aux abonnés invite à lire, écrire, expérimenter… entre les lignes.

Pour sa saison 2018–19, la Scène nationale du Mans a demandé au plasticien Patrick Pleutin d’accompagner visuellement les 4 temps forts de la saison, sous la direction artistique de l’atelier Valmy. La demande était de travailler sur l’idée du théâtre comme espace de vie, propice aux moments de partage, aux gestes artistiques et à la convivialité. Le travail s’est déroulé in situ, sur la place du marché juste devant le théâtre pour l’image de saison, dans le hall des Quinconces pour les dégustations d’huîtres du festival La courte échelle, etc. Il en ressort des illustrations dynamiques et colorées qui tranchent avec la grisaille de la ville. La population a réagi avec enthousiasme à ces outils de communication, rendant les théâtres identifiables, même auprès de ceux qui ne s’y rendent jamais.

Autre Regard, festival de danse 2018

Festival En jeu! 2019

La brochure 2018–19 joue sur les recadrages dans le visuel de saison, pour créer une narration.

Page d’ouverture. Le nouveau système graphique global se déploie tout au long de la lecture.

Introduit par un dessin de Patrick Pleutin, le festival Autre Regard est un tourbillon en mouvement.

Les Quinconces-L’espal accueillent Merce Cunningham et Robert Swinston au festival.

Pensé pour les 16–25 ans, le festival En jeu! est une expérience intense, artistique et culturelle.

Les spectacles phare de l’année occupent une double page entière, comme la pièce Stadium.

Une brochure à double entrée pour rendre visible le projet artistique et l’engagement citoyen des théâtres.

Site de la Scène nationale du Mans